Handfasting - Blog ésotérique Samhain Sabbath

Définition :

Handfasting signifie "union des mains". C'est un mariage païen dont la naissance se situe en Angleterre. Non reconnu sur le plan légal en France, il est en revanche légal en Écosse depuis 1939, bien qu'un texte, publié en 1753, décrétait qu'un mariage ne pouvait être valide que si il était célébré par un homme du clergé.
Le Handfasting est aussi nommé "Mariage Wiccan", "Mariage Païen", "Fiançailles", "Union des Mains".

Pour le rompre, il convient d'effectuer un Handparting, "séparation des mains". (Article écrit ici : Le Handparting).

La Cérémonie :

L'union est faite par un Grand Prêtre, ou une Grande Prêtresse, ordonné ou auto proclamé. Comme lors d'un mariage dit "traditionnel", l'échange d'anneau est possible, mais comme son nom l'indique, les mains des deux fiancés seront liées par un lien, une corde ou un ruban, que certains choisiront de décorer. Il est possible d'y inviter famille et ami(e)s, tout comme il est possible que la cérémonie soit privée et que seuls les fiancés, les témoins et l'officiant soient présents. Un autel peut être dressé avec divers symboles, comme des bougies de couleurs, rose pour l'amour, rouge pour la passion, blanc pour la pureté, il peut également y avoir des fleurs.
La durée du Handfasting peut varier. Partout nous lisons le plus souvent qu'il dure un an et un jour, mais il est possible de le faire durer plus longtemps. Les durées sont :

  • Un an et un jour
  • Tant que l'amour durera
  • Jusqu'à ce que la mort sépare
  • Au delà de la mort
  • Au delà de la mort et dans les vies suivantes.

barre_13

Bien qu'il ne soit pas reconnu légalement en France, il s'agit là, pour beaucoup et à raison, d'une véritable union. Cette union est sincère et à lieu devant témoins, mais aussi devant les Déités auxquelles nous croyons, ce qui n'est pas rien. Il convient donc de prendre ce rituel avec le plus grand sérieux, comme il convient de le faire avec un mariage civil. Un Handparting n'est pas moins douloureux que la dissolution d'un mariage civil effectué par un juge des affaires familiale.