Je vous présente aujourd'hui, un vieux compagnon. Mon pendule en améthyste.

Je l'ai depuis pas loin de 10 ans, maintenant. Je l'ai beaucoup utilisé, il a répondu à bon nombre de mes questions, et m'a donc beaucoup apporté. Pendant de longues années, je n'ai eu que lui. J'ai tissé avec lui un lien très fort. Lorsque vous vous servez d'un outil divinatoire très longtemps, les liens se resserrent.

Je me souviens de son achat, comme si c'était hier. Je suis entrée dans une petite boutique ésotérique en Bretagne. Je ne me souviens pas de son nom, mais par chance, je saurai y retourner, si elle existe encore.
Je marchais dans cette jolie rue pavée de Vannes, et sur ma gauche, cette jolie vitrine pleine de pendules, tous très beaux, accompagnés de quelques livres, qui expliquaient comment s'en servir.
Je me sert du pendule depuis très longtemps, avant même d'acheter celui-ci, j'avais appris avec celui de ma mère, et je m'en étais fait un. Mais je n'en avais jamais acheté "un vrai", pour moi.
Il y en avait plein ! Tous très simples, mais très beaux. Et je l'ai vu, lui. Posé sur une sorte de présentoir en velours noir. Je suis entrée, je voulais absolument le voir de près.
La propriétaire était une femme d'une gentillesse incroyable, très douce. Entre medium, on se reconnaît. Et elle, j'ai su tout de suite qu'elle n'était pas une charlatan qui avait une boutique pour le fric. Non, elle, elle était passionnée par l'ésotérisme, pour de vrai.
Et elle me l'a prouvé, d'ailleurs.
Elle m'a demandé si quelque chose me plaisait, puisque je regardais les pendules. Je lui ai montré celui que j'ai aujourd'hui, en lui disant qu'il m'interpelait, mais que j'avais peur qu'il ne soit pas pour moi, de me tromper. Elle l'a pris, et m'a dit "Prenez-le dans votre main, et dites-moi si c'est le votre. Écoutez-vous, simplement". Et c'était le mien. Je lui ai dis que je le prenais, et elle m'a dit qu'elle était contente du fait que j'avais trouvé le mien. Elle n'a pas essayé de me vendre quoi que ce soit d'autre, à aucun moment. Une passionnée, qui était juste là si on avait besoin d'elle. J'espère que cette boutique existe encore, et y retourner un jour.

Le fait de toucher le pendule peut choquer. Mais il ne faut pas l'être. Parfois, c'est nécessaire. Ça l'a été pour moi dans ce cas précis. D'où la nécessité de toujours purifier un pendule, lorsqu'on vient de l'acheter, avant de s'en servir. Il a été touché par d'autres, et a donc, sur lui, des restes d'énergies provenant de ces personnes, ce qui n'est pas bon pour son fonctionnement avec vous.

Je lui ai acheté une boîte, pour lui. Rien d'autre ne va jamais dedans. Après m'en être longtemps et beaucoup servi, il a montré ce que j'appelle des signes de fatigue. Il ne voulait plus répondre et la purification semblait ne rien changer. Je l'ai donc laissé prendre sa retraite bien méritée, dans son coffret. Je ne m'en sert plus, mais je refuse de m'en séparer. Il reste dans sa jolie boîte, et de temps en temps, je le prends dans ma main. Il est très précieux, même si il ne me répond plus.

Pendule Amethyste 2 - Blog ésotérique Samhain Sabbath

Il a donc fallu en acheter un autre. Ce qui m'a conduite vers mon pendule en onyx. Ce caractère de cochon version pendule. Je l'aime profondément et vous en parlerai bientôt !

(Article écrit depuis, ici : Pendule en Onyx)