Dans la région marécageuse de Xochimilco, à 20 kilomètres au sud de la ville de Mexico, se trouve la "isla de las muñecas", en français "Lîle aux poupées".

Années 50.

Don Julian Santana Barrera, quitte femme et enfants, et décide de partir vivre en ermite sur l'île de las Muñecas. A cette époque, une petite fille serait morte noyée dans le canal qui borde l'île. Persuadé de sentir son esprit, il se mit en tête de vouloir apaiser l'esprit de la fillette morte si épouvantablement, et voulant conjurer le mauvais sort, il se mit à lui offrir des poupées. Des centaines, des milliers de poupées. Il en fît même un troc. Les gens avaient possibilité, en échange de légumes qu'il faisait pousser, de lui donner des poupées. Il allait même jusqu'à en chercher partout, y compris dans les décharges. Il les accrochaient partout. Posées sur les branches des arbres, pendues aux arbres comme des décorations de Noël, il les posaient au sol, les accrochaient à sa maison, aux cabanes construites. Ces poupées, et donc cette fillette, prirent la plus grande place dans sa vie, les 50 dernières années de sa vie.

C'est dans les années 90, lors d'un programme de nettoyage des des canaux Xochimilco, que l'île fût révélée au grand public. Depuis, les « trajineras », des petits bateaux colorés, peuvent se rendre sur l'île librement, afin de permettre aux gens de la visiter.

Les poupées, ayant passé tellement de temps dehors, subissant diverses intempéries, étaient décomposées, pourries. Leurs nombre impressionnant, en plus de leurs aspect, ont donné une apparence macabre à la petite île, si bien que parmi les visiteurs , on y trouvera sans peine, certainement, des amateurs de Chucky, la poupée frappadingue qu'il vaut mieux avoir en photo que chez soi.

L'île aux Poupées - Blog ésotérique Samhain Sabbath

(Auteur Inconnu)

L'île aux Poupées 2 - Blog ésotérique Samhain Sabbath

(Auteur Inconnu)

L'île aux Poupées 3- Blog ésotérique Samhain Sabbath

(Auteur Inconnu)

L'île aux Poupées 4- Blog ésotérique Samhain Sabbath

(Auteur Inconnu)

Don Julian Santana Barrera, quant à lui, est décédé en 2001..... Noyé, dans le même canal bordant l'île, là où la fillette à aussi perdu la vie.

Ce qui est sûr, c'est que je pense, à titre personnel, que cet homme est bien mal jugé. On le voit souvent comme un tordu qui avait une passion morbide. Je ne parviens pas à le voir comme ça. Je ne vois qu'un homme touché par la fin tragique d'une petite fille, et cherchant à lui offrir ce que la vie lui avait retiré... Pourquoi ne pas penser à cette hypothèse, au lieu de lui attribuer forcément quelque chose de malsain ? La mort d'un enfant, surtout dans ces circonstances, reste épouvantable. Je comprendrais qu'il ait été pris d'une profonde tristesse et ait voulu simplement lui faire des cadeaux, comme pour la consoler d'avoir perdu la vie. 
Quant à sa mort dans ce même canal, je ne suis pas adepte du "oh mon Dieu c'est elle !", que j'ai souvent pu lire. Rien ne permet de le dire, en réalité. A titre personnel encore une fois, si elle avait voulu sa noyade, ne serait-ce pas arrivé bien plus tôt ? 
Il ne faut donc pas oublier l'existence des simples coincidences, même si elles ont parfois un visage quelque peu curieux.