Comment Contacter votre Ange Gardien - Blog ésotérique Samhain Sabbath

Pour faire suite à l'article, que vous avez apprécié et je vous en remercie "Comment contacter votre Veilleur ?", il est question aujourd'hui des Anges Gardiens, puisque certains d'entre vous m'en ont fait la demande.

Comment c'est le cas pour les veilleurs, tout le monde n'a pas d'ange gardien. Certains ont un guide, ou un veilleur.

Qu'est-ce qu'un ange gardien ?

Un ange gardien est une entité qui vous protège, veille sur vous, vous aide. Ils enseignent également certaine choses, mais leurs enseignement diffèrent de celui des veilleurs et de celui des guides.
Un veilleur effectue avec vous, selon votre niveau, un travail ésotérique poussé. Un ange gardien aura plus tendance à vous faire travailler la méditation, les chakras (ce que les veilleurs font aussi). Ils ont plus une fonction d'écoute, d'aide, de soutien.

Ça.... C'est ce que tout le monde dit, et je pense que c'est la vérité. Tout simplement parce qu'ayant un veilleur je sais comment ils travaillent, et que je refuse de douter de la parole de ceux qui travaillent avec des anges gardiens. Qui suis-je pour me permettre de douter de leurs expériences ? Je ne peux pas me le permettre.

Cependant, d'un point de vue strictement personnel, et je l'ai déjà dit maintes fois ici, les démons, les anges... Pour moi ça n'existe pas. Tout ça, c'est très judéo chrétien et je n'y adhère pas. Je crois qu'ils sont des dieux, tous, que j'aime et respecte. Je crois que moi qui travaille avec un veilleur, et peut être vous qui lisez et travaillez avec ce que vous nommez un ange, est tout simplement une déité, à l'image de l'univers, ambivalente et juste. Que vous les nommiez ange ou démon, ils sont pour moi des dieux aimants, désireux de nous aider dans nos petites vies humaines compliquées. Ils se penchent sur nos berceaux et nous accorde amour et temps, enseignement. Ils ont simplement chacun leurs rôles, leurs places, leurs personnalité et façon de travailler.

Ils sont pour moi un peu comme des parents avec des petits enfants apprenant à marcher sur le dur chemin de la vie.

Le reconnaître :

Ceux qui travaillent avec les anges préconisent tantôt de les appeler, sans forcément les nommer, ou écrire une lettre, à laquelle il sera sensible, puisqu'il vous surveille, puis de la brûler. Je trouve ces méthodes douces et belles, et si vous voulez les utiliser, je n'y vois rien à redire. 
Pour savoir son nom, et bien ma foi, faites comme pour un veilleur, la méthode est sensiblement la même. Écoutez vous. Est-ce que vous sentez une présence ? Quel est le nom qui vous vient à l'esprit en premier, qui s'impose littéralement à vous comme une évidence, lorsque vous vous concentrez sur lui ou elle ? Avec qui sentez vous avoir un lien profond, que vous n'expliquez pas dans l'immédiat ?
Si vous n'avez pas de noms, c'est malheureux à dire, mais consultez une liste d'ange, bien judéo-chrétienne (pardon, mais c'est vrai). Je trouve ça assez terrible, mais malheureusement, leurs noms ne figurent jamais sur la liste des déités, à mon grand désespoir, ils seront toujours séparés en deux, les gentils anges d'un côté et les méchants démons de l'autre. Lorsque vous parcourez cette liste, quel nom vous percute, s'impose à vous comme une évidence ?

Il est possible qu'il ne vous réponde pas :

- Ça ne veut pas dire que personne ne veille sur vous, loin de là. C'est peut être simplement parce que vous n'avez pas d'ange gardien, mais un veilleur ou un guide.
Il se peut aussi qu'il vienne vous aider, sur le moment, puis laisse sa place à celui qui réellement, à la tâche de vous accompagner.
- Ce n'est pas le moment. A moins qu'il ne s'agisse que d'une aide ponctuelle, si il n'est pas temps de prendre sa place, il ne la prendra pas. Mais généralement, eux qui n'ont un rôle que d'enseignement moins difficile en matière d'ésotérisme, prennent leurs places assez vite.

Lorsque vous êtes prêts, lui parler, l'appeler :

L'invocation : Je ne vais pas crier, mais : Pas d'invocation. Peu importe à qui vous vous adressez, on invoque pas. C'est un rituel dangereux et irrespectueux. Ce rituel consiste à ordonner à une entité à venir, et on ordonne pas. Vous faites face à une entité incroyablement plus puissante que vous. Et je regrette, mais que vous les voyez comme des gentils nounours avec des plumes, bien que je le respecte, ne change rien à ça. Ils sont capables de vous coller une raclée si vous ne les respectez pas. Et ne pensez pas que vous aurez forcément à faire à une entité "démoniaque" parce qu'il vous tapera sur les doigts. C'est juste de la logique : Le fait d'être gentil signifie de tout tolérer ? Y compris les plus bas manques de respects ? Non. On peut être gentil et savoir se faire respecter, il n'y a aucun mal à ça, ça s'appelle la justice. Et juste, ils le sont.
Pour vous aider à comprendre :
Que diriez vous, si quelqu'un vous ordonnait de venir chez lui, pour faire vos courses ? Vous le prendriez très mal, vous vous fâcheriez... Et avec raison, vous avez droit au respect. Et bien pour eux, c'est pareil.

L'évocation : C'est déjà beaucoup mieux. Ce rituel consiste à inviter, ce qui est déjà bien plus agréable pour eux. Vous les invitez, et ils décident de leurs venues ou non. Ils ont, par ce biais, le sentiment d'être respectés, que vous avez conscience de leurs valeur et importance, de leurs nature. Ils seront touchés par cette marque de respect et seront plus enclin à venir avec douceur.

La prière : C'est une façon très douce et chaleureuse de les appeler. Vous pouvez allumer de l'encens, une bougie, mettre de la musique, et le lui offrir, lui dire que c'est pour lui, et que vous pensez à lui, même si vous ne communiquez pas forcément encore. Le fait qu'il ne réponde pas sur le moment ne veut en aucun cas dire qu'il est absent, ne croyez pas ça. Parlez lui, confiez vous sans retenue, il est votre ami et votre allié. Le bon moment n'est pas encore là pour communiquer, mais celui qui est au dessus de votre tête vous écoutera toujours.
Pour les couleurs et odeurs, ou la musique, écoutez vous. Plongez en vous même. Qu'est-ce qui lui plairait ? Si vraiment vous ne savez pas, offrez lui ce que vous aimez, en lui disant que vous voulez partager avec lui ce qui vous plaît. Il sera touché de ce partage, et même si ça ne fait pas partie de ses goûts, qu'il vous fera connaître en temps et en heure, il appréciera ce geste, pour l'amour et la générosité qu'il contient.

La méditation : C'est un très joli moyen aussi. Doux et respectueux.

Mes deux méthodes préférées sont la prière et la méditation. C'est doux, respectueux, ça met tout le monde dans de bonnes conditions, pour appeller et répondre. Les autres méthodes sont plus "lourdes" et je réitère comme à chaque fois : Bannissez le rituel d'invocation. C'est LAID.

Il se présente, sans que vous l'ayez appelé :

C'est tout à fait possible. Les veilleurs le font (le mien l'a fait), donc eux aussi. Soit vous connaissez son identité, et la relation commence, soit il vous faudra découvrir qui il ou elle est, et pour ça, servez vous des méthodes mentionnées plus haut, en vous posant donc des questions, ou comme la recherche des noms. Ou peut être qu'il choisira de vous révéler son nom, d'après mes lectures, ces entités ayant choisi cette forme de travail avec les humains le font.

Je vous souhaite une belle rencontre avec celui qui vous aime tant. Ces relations sont de véritables cadeaux des dieux. C'est le terme qui convient....

A lire : "Qu'est-ce qu'un Ange Gardien ?".