Un petit sujet délicat, que je me dois de traiter aujourd'hui. Il n'est pas question pour moi d'être désagréable, comprenez moi bien. Il s'agit ici d'expliquer des faits, qui, selon moi, doivent impérativement être intégrés, au risque que je finisse par le devenir. Ce que je ne souhaite en aucune façon.

Cet article s'adresse donc aux personnes concernées par ces agissements, et sera une simple lecture pour les autres.

Je reçois fréquemment des mails me demandant un travail de voyance, ou une aide pour le spiritisme, l'oniromancie, bref, sur différents services que je propose. Et je lis "mais je ne peux pas vous payer, j'espère que vous comprendrez", ou encore "je ne paie pas un service dont je ne suis pas sûre de la véracité". Ma compréhension vous est acquise. En tout cas, en partie, car une partie continue de m'échapper.

Si je comprends tout à fait qu'on ai pas les moyens de s'offrir mes services, ou qu'on estime qu'ils ne méritent pas de salaire, pourquoi vous adresser à moi ? Mes services sont payants et c'est un point clairement établi. Ne serait-il pas plus logique de vous adresser à quelqu'un qui offre des services gratuits ?
Mais vous ne le faites pas. Et vous ne le faites pas parce que vous voulez du professionnel, mais gratuit. Hors, le professionnalisme se paie. Vous trouverez quantité de voyants exerçant gratuitement, ou sans avoir d'entreprise immatriculée. N'ayons pas peur des mots : Qui exercent dans la plus parfaite illégalité. Donc, pas des professionnels avérés, ce qui implique des risques. C'est un choix que vous devez faire et assumer, et qui ne me concerne en rien. Que je n'ai pas non plus à subir.

J'ai moi même à faire à des professionnels de l'ésotérisme. A immensément peu, je l'avoue. Parce que je suis chiante et que j'exige de la qualité, justement. Et pour l'avoir, je paie. Si je veux quelque chose dudit professionnel, je vais tout simplement acheter ce qu'il vend, parce que c'est normal. Le professionnel travaille, il mérite son salaire et c'est une chose indiscutable. Mais je ne demande pas de gratuité. Ça ne m'a d'ailleurs jamais traversé l'esprit, et je ne participe jamais à rien en ce sens. Les concours etc, vous ne me verrez jamais y participer.

Lorsque je refuse, je me vois parfois être insultée. On vient me parler d'égoïsme, de manque d'éthique. 
Je trouve absolument abjecte de mépriser et de salir une personne juste parce qu'elle refuse de céder à un caprice d'enfant mal éduqué.
Je refuse, parce que je travaille. Je n'ai pas d'autre travail à côté. Cette entreprise me sert donc à vivre. Si je fais du gratuit, autant que je rende mon appartement tout de suite.

Le soucis se situe, à mon humble avis, non seulement dans une vision erronée du concept de vivre de sa passion, cette dernière n'étant plus identifiée et banalisée à outrance, le tout suivi de près par une vision, à mon sens, erronée, bien trop manichéenne, et hyper sacralisée de la pratique de l'ésotérisme.
Un garagiste est un passionné de voiture. Un boulanger l'est par son travail. Un médecin est un passionné de médecine. Ce n'est pas forcément systématique, j'en conviens, cependant ça ne change en rien que les passions peuvent se situer partout. Toucher tout domaines. La fréquence de l'existence d'une profession n'est pas prétexte à la diminuer, à la banaliser, pire, à penser qu'elle est une issue choisie parce qu'on a pas de talent, ou de passion véritable. Ça conduit à penser que certaines professions n'en sont tout simplement pas, parce qu'elles paraissent hors normes en comparaison de celles qu'on a réduit à pas grand chose, en raison de leur fréquence, et d'un manque de réflexion évident.
Ainsi, le plus normalement du monde, l'ésotérisme n'est pas un travail. On trouve plein de garagistes, c'est un vrai travail. C'est dans la norme, accepté. Et on paie volontiers le garagiste, faire l'inverse ne traverse même pas l'esprit.

L'ésotérisme apparaît comme étant particulier, même si on ne sait pas véritablement au nom de quoi, et que lorsque je demande, personne n'est foutu de me répondre avec des arguments qui tiennent la route, mise à part des "parce que les gens pensent que", sauf que ça ne m'intéresse pas, je ne veux pas des affabulations, je veux des faits véritables qui justifieraient le fait que ce soit hors normes et que ça ne mérite pas de salaire. Cependant, le fait est qu'on ne m'en apporte pas, parce qu'il n'y en a pas, mise à part des idées préconçues qui sont le résultat de la pensée dont je viens de parler, et donc basées, encore une fois, sur une réflexion inexistante ou non aboutie.
L'hyper sacralisation de l'ésotérisme en a fait une chose intouchable. Il s'agit de spiritualité, de magie etc, et l'argent, objet du Diable, ne doit pas en faire partie. Je vous renvoie donc à cet article car répéter rendrait celui-ci indigeste. La vision qu'à le monde de l'argent m'amuse quelque peu. L'argent n'a rien de diabolique et est tout à fait compatible avec une pratique de l'ésotérisme pourvu qu'elle soit faite avec éthique, et pourvu qu'on arrête d'adopter et de véhiculer cette idée stupide que l'argent est à l'origine de la perte de l'homme. La seule cause véritable de la perte de l'homme est l'homme lui même, point, quelques petites réflexions poussées vous amèneront facilement à cette conclusion relativement simple.

Ce n'est pas ça, à vos yeux. A vos yeux, j'ai tort. Grand bien vous fasse. Seulement je ne peux pas vivre sans cesse en fonction de ce que sont les choses pour les autres. Sinon, autant renoncer tout de suite à toute personnalité et autres opinions. Je n'ai pas à vivre et à penser comme vous. Et ce point ne veut pas dire que j'oblige à penser comme moi.
Je demande là, le simple respect. Vous ne voulez pas payer un professionnel, ne le contactez pas, tout simplement, mais laissez le en paix. Ne vous permettez pas non plus de le salir, de l'insulter, parce qu'il n'a pas cédé à votre caca nerveux de môme capricieux, ou ne fait pas écho à votre sacro-sainte vision des choses. Ça n'a rien de complexe.

Un voyant ça peut mentir ! Ça peut ne pas faire le travail ! Parce que le garagiste ne peut pas agir de la sorte ? Le boulanger non plus ? Leurs mensonges seraient moins graves ? Au nom de quoi ? Ce ne sont donc pas des arguments non plus, pour justifier de ne pas payer un professionnel de l'ésotérisme. Ils sont pourtant évoqués, mais encore une fois, ils ne tiennent pas la route.

Et si il n'est pas abjecte de vivre de réparation de voiture, en quoi le serait-il de faire des tirages avec des cartes, ou d'apporter une aide concernant le spiritisme ? C'est une passion qui a la même valeur que les autres. Qui apporte des services, comme les autres. Les services diffèrent, certes, mais en quoi cette différence n'en fait plus des services, dans les faits ? Chaque professions offrent des services différents, c'est le but même de leurs existences.
Les esprits n'existent donc pas ? Est-il stupide de vouloir être aidé pour un cas de hantise ? D'être guidé au sujet d'une décision difficile à prendre, à l'aide d'un tirage ?
Comme expliqué dans l'article dans le lien partagé quelques paragraphes plus haut, la pratique de l'ésotérisme n'est en rien une chose ultra sacrée, dans le sens où en vivre deviendrait abjecte.

Je conçois tout à fait qu'on ne partage pas mon point de vue, encore une fois. Que tout ce que je viens d'expliquer se clôture à vos yeux par un "oui mais ça, c'est ton avis". Libre à vous, et il n'est même pas utile de me le dire car ça n'apportera aucun débat, ce que j'ai à dire se trouve ici, point.
Mais si je conçois, accepte et respecte les avis différent du mien, j'en refuse en revanche la suprématie. Je refuse donc qu'on vienne au devant de moi avec des "je veux profiter de toi et basta". Parce que c'est ce que c'est. Je suis une personne qui travaille, pas un torchon qu'il est normal d'utiliser.

Vous comprendrez donc que je ne réponde plus à ces mails. Je le dis ouvertement car comme ça, il ne vous sera pas possible de me faire passer pour ce que je ne suis pas. Je ne vous répondrai pas. Je n'ai pas à répondre à un tel manque de respect. Tournez-vous vers des gens qui ne sont pas professionnels, avec ce que ça implique, et laissez-moi donc travailler tranquillement pour ceux qui veulent du professionnalisme.

Merci de votre compréhension, si elle a lieu.