Nous sommes en automne. Cette saison que j'adore par dessus toutes. Cette année, nous avons la chance, en tout cas par chez moi, je l'espère donc aussi pour vous, d'avoir un automne où le soleil est tout de même très présent.
Il est fréquent que nous puissions profiter de somptueux levers et couchers de soleil. D'avoir ce petit pic de chaleur sur le bout du nez, cette lumière naissance et d'une beauté rare dans les yeux, par un temps sec, ce qui rend le froid, ma foi, bien plus supportable qu'un froid humide qui vous glace jusqu'au os.

Je vais d'ailleurs faire une petit parenthèse sur une compréhension que j'ai eu suite à une réflexion au sujet de ce froid glacial, qui je l'espère, vous aidera.

Je suis une humaniste. Et pendant des années, j'ai été si mal, d'aimer entendre la pluie le soir en m'endormant, d'aimer cet automne et cet hiver, parfois si froid. Des gens sont en dessous. Mais en réfléchissant, je me suis aperçue que je n'étais pas responsable. Je ne suis non seulement pas responsable, mais le fait de culpabiliser ne changera strictement rien, seul mes actes véritables le peuvent. Qu'est-ce qui va changer, parce que je suis triste dans mon coin, parce que je ne savoure pas un instant qui m'es gracieusement offert par la nature ? Rien du tout. Je ne vais récolter que de la tristesse, un malaise qui ne fera rien avancer.
Il ne faut pas se priver de la beauté de la nature, d'un son, d'une sensation qu'elle offre. Il faut oeuvrer pour que le monde devienne un endroit où tout le monde pourra connaître ces choses comme nous les connaissons, le savourer comme je le fais, comme vous le faites.
Il faut se servir de ce sentiment de bien être et de bonheur comme d'un moteur. Ces instants ne doivent pas être culpabilisants, ils doivent nous pousser à oeuvrer dans le bon sens, au lieu de rester à être mal, ce qui est seulement et uniquement contre productif.

Alors savourez vos soirs de pluie. Savourez cette petite chaleur sur le bout de votre nez, cette lumière dans vos yeux, par temps froid. Et aidez, par votre comportement, vos actes, pour que ces spectacles et sensations deviennent la même chose pour tous que pour vous.

491871249

Maintenant, il y a les amoureux du soleil. Le soleil est nécessaire à notre bien être et ça a été démontré. Si vous êtes aussi à l'écoute de votre propre corps, vous pouvez vous apercevoir que l'absence prolongée de soleil, qui est toujours là certes sinon il ferait nuit sans cesse, mais caché en permanence par les nuages, provoque la chute de votre moral. Certain ont même besoin de beaucoup de soleil. Faites l'essai si vous ne vous en êtes pas aperçu, de voir comment évolue votre moral, en fonction du temps.

J'ai donc un petit cadeau pour les amoureux du soleil. Ma foi ce n'est pas grand chose, une simple photo. Il s'agit d'une journée au bord de la mer que je me suis offerte avec ma meilleure amie et sa maman, qui nous a fait incroyablement décompresser. Une photo n'est pas la même chose qu'y être, je vous l'accorde. Mais voir tout ce bleu devrait vous faire plaisir. N'hésitez pas à cliquer dessus pour la voir en grand.

citrouille14

Pour les amoureux du soleil - Blog ésotérique Samhain Sabbath