La divination cette thérapie - Blog ésotérique Samhain Sabbath

Il s'agit ici d'un article très personnel. Je partage une réflexion faite à partir de mon propre vécu. Vous pourrez ne pas vous reconnaître dans ce que je dis ici, ne pas être d'accord avec moi pour diverses raisons. Rien de bien dramatique…. Les commentaires sont là pour en discuter.

Bon nombre de personne disent faire de la voyance sans supports. Rien de bien gênant en soi. Je pratique moi-même avec et sans supports. La voyance reste de la voyance, peu importe comment vous la pratiquez. Cependant, il m'est arrivé de lire qu'au final, les supports, c'est de la triche. C'est ne pas être un bon voyant. Pire, qu'un vrai bon professionnel ne devrait pas utiliser de supports.

Beaucoup comprennent qu'on puisse tenir ce discours. Et bien que j'en comprenne l'origine et les raisons, je ne partage pas cette vision des choses, car elle est, selon moi, non aboutie. La réflexion n'est pas terminée.

Pour pratiquer la voyance, il arrive fatalement que vous deviez embrasser le chemin de la spiritualité. Je vous le conseille vivement, sinon vous allez droit dans le mur.
La spiritualité implique la prise de conscience de bons nombres de choses, et je vais en citer une ici, car c'est la base même de cet article : Nous sommes spiritualité, et matérialité. Nous ne sommes pas l'un ou l'autre. Nous sommes tous impérativement les deux.

Et la matérialité.... Bah c'est chiant. Y a pas à dire, être un humain, c'est quand même pas la fête tous les jours.

La matérialité, c'est plein de choses. C'est la boule dans la gorge, l'envie de pleurer sans que vous ne compreniez pourquoi, de façon consciente. C'est les blocages. C'est les peurs. C'est les crises d'angoisses. C'est chercher consciemment ou non, la facilité pour fuir une réalité trop dure à affronter, pour se soulager un peu. C'est la fatigue. C'est la douleur, parfois sourde, physique ou mentale et parfois même les deux. Celle qui épuise, vide, vous laisse à terre. C'est les traumas. C'est les plaies ouvertes. C'est essayer de se réparer, de guérir.

C'est l'humanité. C'est vous et moi. Tous dans le même bateau, à essayer de faire au mieux, selon nos moyens, à notre rythme. Toutes ces choses qui ne sont pas à juger.

Dire que la divination c'est de la triche, c'est nier la matérialité. C'est nier ce que nous sommes.

Je suis quelqu'un de très solide. Avec un caractère de m.... Très solide aussi. Mais il y a peu de temps, j'ai passé une période très difficile, relativement sombre. J'en sors tout juste et ça a eu bon nombres de conséquences. Un soir, alors que je pleurais, j'ai pris mon oracle des métamorphes. C'était du désespoir. De la fatigue, j'étais au bout du rouleau et tout serait bon pour que je sorte de là. Je voulais pas savoir quelque chose de particulier sur mon avenir, je voulais juste être apaisée, savoir que j'aurais la force d'avancer. Et moi toute seule, je n'y arrivais pas. Je n'arrivais plus à me le dire. J'ai effectué ce tirage. Et il a été ce dont j'avais besoin. Les larmes qui cessent de couler. Le calme retrouvé.

Les arts divinatoires ne sont que le prolongement de vous même. Ils ne seront jamais rien de plus. Ne leurs attribuez pas de pouvoir ou d'intentions. Les cartes ne mentent jamais, peut-on lire un peu partout. Évidemment. C'est juste du papier bien décoré, qui ne pense pas, ne parle pas, et ne sait pas qui vous êtes, alors mentir ne fait pas partie de leurs attributions. La clef c'est vous, et ça ne sera jamais personne d'autre. Que ce soit pour la vérité ou le mensonge.
Ce tirage n'a fait que ressortir ce que je savais, au fond de moi, mais que j'étais trop épuisée pour voir. Parce que je suis une humaine. Parce que malgré ma force et ma volonté, ma condition ne me fait pas plus de cadeaux qu'à vous. Et quà cause de ça, je peux avoir besoin de m'appuyer sur des supports.
Dans mon travail, ils sont un plaisir, quelque chose à partager, qui apportent beaucoup. Mais dans ma vie à moi, parfois, ils sont ma bouée de sauvetage. Parce que je suis comme tout le monde. Parfois j'ai mal, peur, de la peine... Tous les sentiments ou émotions ont un potentiel clairement violent. Et les humains que nous sommes peuvent être paralysés, bloqués parfois.
Et où est le mal ?

Il n'y a rien de mal à prendre un jeu quand vous n'allez pas bien, pour éclaircir quelque chose, retrouver le soleil. Un jeu de cartes, ce n'est pas que voir l'avenir. C'est aussi la spiritualité, lire que vous êtes capable, que vous aurez la force, et souvent, il n'en faut pas plus. Il m'a fallu Le Petit Chaperon Rouge, et le Beau Rat. Le Petit Chaperon Rouge, cette carte désormais si chère à mon coeur. 2 cartes. 2 ridicules petites cartes, me rappelant simplement une réalité.
Ça arrive d'être bloqué. Ça arrive d'être perdu, déboussolé, d'avoir peur, de douter de soi. Ce qui compte, ce n'est pas que vous utilisiez un support pour voir clair de nouveau ou que vous n'en utilisiez pas, ce qui compte c'est que vous fassiez simplement quelque chose pour ne pas rester dans cet état. C'est là que se trouve la vraie gravité. C'est sombrer qui est grave.
Et si des cartes peuvent aider, et bien c'est génial. Profitez-en. Profitez de cette bouée de sauvetage. Faites usage de supports pour aller chercher ce que cette satanée boule au ventre vous empêche de voir et travaillez ensuite pour la faire disparaitre. N'ayez pas honte de votre condition, n'ayez pas honte de ne pas toujours être le meilleur, parce que vous n'avez pas le choix de toute façon. On ne peut pas toujours être au top, ça n'existe pas ça, notre condition ne nous le permettra jamais, alors faites le deuil de ça. Vous êtes un humain, avec les avantages et les inconvénients, alors accommodez-vous, trouvez des portes de secours, des solutions. Il y en a toujours. Et les supports divinatoires en font partie.

Est-ce que la divination est une thérapie ? Même si la pratique à aussi pour but de nous en apprendre sur nous même et d'aller mieux, pas véritablement, non. Mais pardonnez-moi cette formulation quelque peu grossière. En réfléchissant à tout ça, c'est ce titre qui m'est venu. Il était spontané, naturel, et j'ai voulu le garder, pour cette raison.

Je trouve assez terrible de véhiculer que l'utilisation de supports est une triche. Je ne fais pas allusion à quelque chose de méchant, mais de triste. Non seulement ces gens n'accordent pas aux autres les failles inévitables de leur humanité, mais ils ne se les accordent pas non plus, au final.
Ils n'utilisent pas de supports en divination, certes, mais de combien d'autres béquilles ont-ils besoin dans leur vie. Suffisamment, croyez-moi. Peut-on dire qu'ils trichent ? Non.

C'est des humains. Vous êtes des humains. Mais ça fait rien, on vous garde quand même.

citrouille14