Est-ce que nous pouvons nous tirer les cartes, à nous même ? Comment se fait-il que pour moi, je ne vois rien ? A ce type de questions que beaucoup se posent, s'ajoutent les diverses croyances, ou plutôt superstitions, qui viennent expliquer que se tirer les cartes à soi-même n'est pas une chose à faire. 
Je vais donc vous donner mon avis sur la question, que vous êtes bien entendu libre de ne pas en tenir compte après.

Je vous dirais que la grande et majeure difficulté, réside dans le fait d'avoir du recul lorsqu'on se tire les cartes. Lorsqu'on tire les cartes pour un tiers, nous sommes davantage détachés sur le plan émotionnel. Il s'agit de quelqu'un d'autre et aussi importante que soit la question, nous ne sommes pas directement touchés, sauf dans le cas où le tirage est fait pour quelqu'un de très proche. 

Lorsqu'on tire les cartes pour quelqu'un d'autre, la tentation de voir ce qu'on veut dans le tirage, et même d'influencer celui-ci est bien moins grande, voire quasi nulle. C'est ce qui pose problème lorsqu'on se les tire à soi, faute de recul : On influence le tirage en lui même lorsqu'on manipule les cartes, et/ou on lit ce qu'on veut voir dans le résultat, une carte pouvant dire plusieurs choses.

L'émotionnel joue un grand rôle sur les capacités psychiques, hors celles-ci doivent bénéficier d'une neutralité absolue. Plus facile à dire qu'à faire, je vous l'accorde. Mais difficile n'a jamais voulu dire impossible.
Il suffit de s'accorder du temps, de la bienveillance, et de travailler. Ne voulez pas forcément tous les résultats trop vite. Ce n'est pas si terrible si au début, vous n'y arrivez pas, ou pas très bien. Soyez indulgents envers vous-même, ce qui compte, c'est que vous soyez volontaire et sérieux dans le travail, il ne s'agit pas d'une compétition.

Comment se passe un tirage ? 

Peut-on se tirer les cartes à soi-même - Blog ésotérique Samhain Sabbath

Vous prenez votre jeu de tarot ou votre oracle, vous vous asseyez à une table (ou ailleurs). Vous faites le vide, vous vous concentrez sur la question et vous battez vos cartes. C'est à ce moment là que les choses se font. Lorsque vous battez les cartes, vous vous mettez en condition pour répondre à la question. Vous déclenchez votre capacité, si vous préférez, puisque dans votre esprit, le geste est lié à ça, comme pour toute personne pratiquant la divination, d'ailleurs. 

Mais il y a l'émotionnel. Les vilaines émotions.

Lorsque vous tirez les carte pour Maurice, tout va bien. Vous n'avez pas l'envie ou le besoin de projeter quelque chose. Pas d'envies particulières, pas d'envie de voir ce que vous voulez voir car forcément, ça ne vous concerne pas.

Mais lorsque vous tirez les cartes pour vous, c'est là que peuvent se tendre plein de pièges.Vous battez les cartes, essayez de vous concentrer, mais espérez un certain résultat. Par exemple, si la question concerne l'affectif et que vous voulez savoir si votre ex compagnon ou compagne va revenir :

- Le fait de vouloir qu'il/elle revienne peut influencer votre tirage si vous n'êtes pas capable de mettre un mur entre ce désir et votre tirage. Ainsi, Il ressortira la réponse que vous voulez, et non pas une réponse dictée par votre réelle capacité.
- Il est aussi possible que que le tirage soit bon, mais que vous lisiez ce que vous voulez lire, et non pas ce que le tirage dit.
- Le tirage est bon, mais vous vous persuadez de ne pas arriver à comprendre les cartes. Il s'agit en réalité d'un refus de voir le résultat tel qu'il est, parce que vous ne l'acceptez pas.
- Le tirage est bon, mais vous vous dites avoir mal tiré les cartes. La réponse ne vous convient pas, mais au lieu de l'accepter, vous vous persuadez que vous vous y êtes mal pris et recommencez le tirage en vous disant "cette fois je vais faire mieux". Si vous n'obtenez pas votre réponse tant souhaitée, peut venir alors l'énervement, voire la colère, et vous laissez tomber, pensant que vous n'y arriverez jamais.
- Vous faites trop de tirages. Puisque vous ne voulez pas voir un résultat, vous recommencez sans cesse. Cependant, influençant les cartes et étant perdu, vos tirages finissent par ne plus être cohérants. Vous finissez donc par être encore plus confus qu'au départ.

Toutes ces choses ne sont que des petits stratagèmes de notre esprit, que nous mettons en place lorsque les choses sont difficiles à accepter, voire douloureuses. Et vous finissez dans un état bien pire qu'avant d'avoir commencé votre séance de divination. 

Voyons maintenant ensemble :

Comment doit se passer un tirage ?

Même chose, vous prenez votre jeu de tarot ou votre oracle, vous vous asseyez à une table (ou ailleurs). Vous faites le vide, vous vous concentrez sur la question et vous battez vos cartes. 

Mais, avant tout :

- Soignez vos questions.

Soyez précis. Ne vous déresponsabilisez pas. Ne vous diminuez pas. Vous n'êtes pas personne, vous n'êtes pas un incapable. Évitez donc les "Vais-je arriver à vivre de mon entreprise ?". Cette question vous diminue dès le départ. Pourquoi diable ne pourriez-vous pas vivre de votre entreprise ? Vous êtes plus bête que le voisin qui a réussi ? Non. Vous allez vivre de votre entreprise parce que vous n'êtes pas plus idiot que Roger, point barre. Ce qu'il faut en réalité, c'est arriver à voir comment vous pouvez faire pour y parvenir, à vivre de cette entreprise, ou si elle est effectivement la voie à emprunter, nuance. Ne pas vous placer en position d'échec, même inconsciemment est important. Il vous faut donc réfléchir à vos questions.
Si vous voulez vous voir en vainqueur à la fin, il faut penser en vainqueur dès le début, sinon, c'est mal engagé. Préférez donc "Que dois-je faire pour parvenir à vivre de mon entreprise ?", par exemple, d'autre formulations sont possibles selon le conseil que vous souhaitez recevoir par le biais de vos cartes. La question est davantage respectueuse de vous-même, puisque dans votre esprit, vous vous placez déjà comme étant capable de réussir, tout comme Roger, qui n'est pas meilleur que vous. La question est davantage dans un esprit positif, d'évolution et c'est très très important. Le tirage vous donnera donc les conseils dont vous avez besoin pour bien avancer, ou il vous expliquera qu'il y a peut être une erreur dans le choix de la voie empruntée. 
La divination doit vous tirer vers le haut, et non pas vous faire déprimer, c'est là qu'arrive le point suivant.

- Faites attention à votre façon d'aborder, de considérer la voyance, la guidance, tout comme la divination.

Vous êtes capable de voyance, de voir les évènements dans le temps donc, et vous pratiquez la divination, parfait. Mais tout ça ne doit pas être abordé de façon triste, défaitiste. C'est une chance inouïe et en aucun cas une malédiction. Réalisez : Vous avez la capacité d'obtenir des informations pour bien avancer dans votre vie. Tirez vous vers le haut !
Vous savez, même lorsque la réponse est dure, il y a toujours du positif, toujours, même si c'est dur à voir sur le moment, il faut prendre le temps de réfléchir à un résultat avant de le condamner (l'importance du recul).
Votre ex ne reviendra jamais et ça fait mal. Mais ça ne veut pas dire que ça et vous devez parvenir à le voir et le comprendre : Ça veut dire que la vie continue, ça veut dire qu'il y a quelqu'un d'autre quelque part, qui vous correspond mieux, avec qui vous serez heureux, et bien plus. Ça veut dire qu'il y a encore des cadeaux pour vous.
C'est pas évident de l'accepter et de se le dire, ça fait mal et je le comprends tout comme je compatis, j'ai vécu ça aussi, comme tout le monde. Mais c'est pourtant la seule et véritable issue. Rien est jamais facile. Mais tout peut se réussir.
La voyance et la divination ne sont pas là pour vous maintenir dans des situations qui ne vous conviennent pas et qui vous font mal. Ce qui doit ressortir, c'est ce qu'il y a de mieux pour vous, même si c'est dur. Que ce soit des réponses précises ou des guidances, il faut les accepter, sous peine de rester dans le chagrin et de ne pas avancer. 
Si vous ne voulez pas savoir au fond, ne tirez pas les cartes au pire, mais ne vous torturez pas davantage. Trop de tirages ne font qu'apporter de la confusion, surtout si ces derniers sont influencés et finissent donc par donner des résultats qui ne concordent pas. 

- Apprenez à prendre du recul, à vous voir tel que vous êtes, à mettre des murs.

Commencez doucement. Personne ne vous demande de devenir le roi du tarot en 3 jours chrono. C'est normal de ne pas forcément y arriver vite. Vivre ça comme une compétition, face à vous même ou face à la copine qui sait tirer les cartes n'est qu'une erreur. L'égo surdimensionné et l'esprit de compétition n'ont pas leurs places en ésotérisme, quelque soit le domaine. La copine qui sait tirer les cartes mieux que vous le sait parce qu'elle a commencé avant vous et qu'elle a pris le temps de vraiment travailler. Et c'est uniquement pour ça que forcément, elle est meilleure, sur le moment. Mais faites le même travail et vous serez aussi doué. Elle n'est pas meilleure dans les faits, elle a juste appris avant et a donc plus travaillé, et c'est une nuance de taille. Ne voyez pas les autres comme meilleurs que vous et donc, par voie de conséquences, vous même comme étant inférieur. Vous ne travaillez juste pas en même temps. 
Vous tirez les cartes pour vous : Faites comme si vous les tiriez pour quelqu'un autre. Respirez à fond, faites le vide et dites vous que vous voulez la vérité et rien d'autre, peu importe vos émotions. Prenez le temps de faire ça, de vous considérer de loin, de vous détacher. 
Commencez par des petits tirages pour vous exercer. Par exemple, avec seulement une ou deux cartes. Prenez soin de démarrer avec des questions qui ne vous affecte pas trop. Et lorsque vous arriverez à bien avoir du recul ou si vous y arrivez sur le champ, augmentez la difficulté, posez une question qui vous touche un peu plus. 
Soyez réceptif à la façon dont vous vous percevez. Si vous sentez que votre implication va poser un problème, ne faites rien, ne prenez pas le risque d'installer davantage de confusion, ou de tristesse. Reposez-vous, refaites le vide, respirez, réessayez de vous détacher. Ne faites pas forcément tout ça d'affilée ou le jour même. Soyez bienveillant envers vous. 

C'est difficile, car lorsqu'on commence a tirer les cartes, nous sommes un peu notre seul cobaye et il est facile d'avoir envie de savoir plein de choses. Mais avoir du recul est pourtant la seule façon de faire les choses correctement. Posez des questions uniquement si vous êtes vraiment prêt à recevoir la réponse, ça évitera toutes ces vilaines choses qui ne font qu'apporter davantage de troubles.

Peut-on se tirer les cartes soi-même ? Oui. Mais pas n'importe comment, tout simplement.

citrouille14