Une question qui m'est très souvent posée. Je vais donc rédiger une réponse complète qui sera accessible à tous, ce sera plus simple.

Bon nombre de réponses à ces questions sont apportées sur internet. Des réponses auxquelles j'adhère et d'autres auxquelles je n'adhère pas. Force est de constater que parmi ces réponses se trouvent un bon nombre d'articles ne donnant qu'un point de vue humain sur la question, ce qui est normal en soi, sauf lorsqu'il est véhiculé comme une vérité qu'on essaie de vous enfoncer dans le crâne absolument, en se basant souvent sur des ouvrages d'un autre temps, comme si rien n'avait été expérimenté depuis. Un grand nom de l'ésotérisme n'a pas forcément raison. Une popularité n'a jamais fait la vérité ni même une sagesse. Prendre donc leur discours comme des vérités absolues et les véhiculer aveuglément, c'est ne pas accorder assez de valeur ni d'importance aux travaux effectués par d'autres durant les années qui ont suivies, et aussi la démonstration d'une absence de pratique personnelle évidente. C'est assez dommage.  

Je vais donc coucher ici les questions qu'on me pose le plus souvent et y répondre, ce sera plus pratique. Ce sont d'ailleurs toujours les mêmes qui reviennent, de façon tout à fait naturelle, et vous allez voir qu'elles se rejoignent toutes, finalement.

~~~~~~

- Je cherche à communiquer avec une entité, mais rien ne se passe ? Est-ce que je fais quelque chose de mal ?

Ce qui est intéressant dans cette question, c'est la capacité à remettre en question la façon dont on s'approche de l'entité. Comment on s'adresse à elle et surtout, nos intentions. C'est par là qu'il faut commencer.
Car effectivement, lorsqu'on s'adresse à une entité, que ce soit un Guide et donc par conséquent un être précédemment incarné ou une entité plus haute purement énergétique, le respect reste de mise, de même que vous ne siffleriez pas quelqu'un dans la rue. 
Il est important aussi de veiller à vos intentions. Car on ne cherche pas à entrer en contact avec une entité pour tout et n'importe quoi.
Par exemple, appeler une entité dans un but divinatoire n'est pas une chose à faire dans la mesure où il vous suffit de travailler vos capacités de voyance ou de consulter un professionnel pour avoir une réponse. Vous et les professionnels êtes là pour ça, alors que les entités supérieures ont tout de même autre chose à faire que de venir répondre à des questions sur notre avenir. Ça ne veux pas dire qu'elles n'ont pas la capacité de vous dire votre avenir, bien au contraire, mais par expérience, je peux vous assurer qu'elles ne le font tout simplement pas. Pour un Guide je suis dans l'incapacité de me prononcer, je ne sais pas s'ils répondent à ce genre de question, car je n'en ai pas, je ne sais donc pas comment ils travaillent. Mais je reste cependant convaincue que les appeler pour ça n'est pas respectueux. Si vous passez par là et que vous travaillez avec un Guide, et je parle bien d'une réelle expérience et non d'un avis extérieur qui à mon sens ne sera rien d'autre qu'une théorie strictement personnelle, je serai ravie d'apprendre de votre parcours, donc n'hésitez pas à commenter.
Si vous appelez une entité pour ça, pour qu'elle vous parle de votre avenir, il y a fort à parier que vous pouvez l'attendre longtemps. Vous risquez au pire, et il y a même de très très grandes chances que ça se passe comme ça, qu'un esprit qui a une forte envie de s'amuser (et ils sont immensément nombreux) vienne vous répondre à sa place.

Par expérience, je me suis tout simplement aperçue il y a longtemps, et j'en ai déjà souvent parlé sur ce blog, que les entités viennent à vous lorsqu'elles estiment que c'est le bon moment. Et cette notion implique pas mal de choses.
Ce sont des raisons que généralement sur le moment, vous ignorez, bien entendu. Ainsi, vous pouvez être triste, déçu et même découragé. Si votre but est de réellement travailler avec une entité, j'entends de façon sérieuse et sincère, et que vous en avez bien entendu la capacité, il vous faut tout simplement faire preuve de patience. Revoir votre façon de faire, revoir vos motivations et continuer de vous adresser à l'entité, avec respect, attendre qu'elle décide qu'il s'agit du bon moment pour vous répondre. Il faut bien comprendre qu'une entité ne peut pas venir parce que vous l'avez décidé, quelque soit la nature d'une entité, elles ne sont pas à notre disposition. Faire preuve de patience en pensant à ce point, c'est aborder la question de façon respectueuse.
Les entités voient des choses qui vous échappent. Vous pouvez être persuadés d'être prêts et de ne pas l'être au fond. Elle peut, peut être attendre qu'un certain évènement soit vécu et que la compréhension qui en découle se fasse, il y a finalement plein de raisons pour qu'une entité ne vous réponde pas. Mais il s'agit généralement du fait que ce n'est pas le moment.
Vos motivations comptent. Voulez-vous qu'elle vous soit utile uniquement ? Une sensation forte ? Avez vous déjà une image d'elle toute faite et véhiculée depuis la nuit des temps, sans que ce soit réfléchi ? Si c'est le cas, vous démarrez du mauvais pied.

Une entité se contacte, de préférence, avec un esprit neutre concernant sa personnalité, et ça n'arrive pas souvent. Oubliez ce qu'on vous a appris, prenez avec de grandes pincettes ce que même les livres enseignent et qui ne sont, en réalité, pas du tout des vérités mais rien d'autre que la vision de l'auteur qui ne voit que ce que l'entité lui montre en fonction de son parcours et de son évolution, aussi sincère soit-il.
Il faut aborder une entité en lui laissant l'opportunité de vous montrer qui elle est. Sinon, ça en revient, encore, à penser et parler à sa place. Il faut aussi l'aborder en voulant simplement la connaître, parce que vous ressentez un lien / attachement et voir ce que votre relation peut donner. En apprenant à la connaître, vous verrez ce qu'elle est, ce qu'elle enseigne et comment elle travaille. 

 

- Est-ce que les entités supérieures répondent aux humains ? 

Bien entendu. J'en suis la preuve vivante, et je suis loin d'être un cas unique, ça n'a rien d'extra ordinaire finalement, bon nombre de praticiens très compétents de nos jours travaillent avec des entités telles que Lilith, par exemple.
Il est très répandu sur la toile ésotérique New age, de dire qu'il faut avoir un égo démesuré pour penser qu'une entité supérieure répond à un humain, sous prétexte qu'il ne serait pas grand chose. Il y a une seule chose, dans ce concept peu réfléchi et pourtant tant véhiculé, qui à mon sens est assez réaliste : Nous ne sommes pas grand chose.
Et donc, par voie de conséquence, tenant compte de cette réalité, je pense à titre personnel, que la prétention véritable est de se permettre de dire ce qu'une entité fait de son temps, est, et refuse catégoriquement, en lui attribuant des jugements et un fonctionnement typiquement et profondément humains. Car il s'agit là bel et bien d'une conception purement humaine, véhiculée de livres poussiéreux en livres poussiéreux, non approfondie, non accompagné de pratique véritable..... Hors une entité supérieure ne pense pas comme un humain, sinon, elle serait un humain, et non une entité supérieure. Sa position, son évolution, devrait faire qu'on l'afranchisse de concepts humains de ce type, dépourvus de réflexion.

Je trouve ce message terriblement insultant, en réalité. Lorsque j'entends ça, je me dis que ces gens ont un problème d'estime de soi évident, je vais expliquer pourquoi.

Tout d'abord, c'est insultant pour l'entité à qui on attribue des décisions, un caractère, des pensées, un fonctionnement, des règles, en fonction de sa personne. Et je pense, à titre personnel, qu'une entité supérieure n'a pas besoin de petits humains pour savoir ce qu'elle a à faire, ou à qui elle doit "s'abaisser" à répondre. Une entité supérieure répond si elle le souhaite, à qui elle le souhaite et quand elle le souhaite. A croire que la notion de consentement c'est aussi important chez eux que chez les féministes ici bas, dont je fais partie. Et ici, on semble vouloir les en priver, au profit de croyances illogiques martelées sans qu'elles ne fassent l'objet de réflexions profondes.

Personne ne devrait parler pour personne. Que ce soit pour les humains ou les entités. 

Je vais vous mettre dans cette posture et vous allez voir que vous allez comprendre très facilement : Imaginez que je parle à votre place. On demande à vous rencontrer, j'en entend parler, et j'écris sur le net et le hurle à qui veut l'entendre, que vous n'êtes pas d'accord, que vous ne viendrez pas au rendez-vous parce que la personne qui le demande n'en vaut pas la peine, et le tout, sans même vous demander votre avis. Vous ne vous diriez pas que je suis parfaitement imbuvable ? Vous ne vous demanderiez pas pour qui je me prends ? Et au delà, ne seriez-vous pas dérangé parce qu'on va penser de vous, pour quoi ça vous fait passer ? Vous ne vous sentiriez pas quelque peu insulté ? Ça ne va pas vous gêner que je vous colle une personnalité sur le dos, comme ça, gratuitement, en fonction d'un avis personnel venant de théories appartenant à d'autres ?
Je pense que vous m'avez comprise. Et je pense que beaucoup parmi vous n'apprécieraient pas. Moi non plus, d'ailleurs. Pourtant, chaque fois que quelqu'un affirme que les entités ne répondent pas, en fonction de je ne sais quels critères appris par le biais des autres, c'est ce qu'il ou elle fait. 
Si vous en tant qu'humain vous vous dites ça, si vous à votre niveau vous comprenez clairement que ce n'est pas à faire parce que les conséquences sont néfastes, une entité supérieure, plus sage, élevée et intelligente.... Comment perçoit-elle ça, à votre avis ? On ne doit pas dire aux gens que c'est prétentieux, que c'est de l'égo que d'espérer avoir une entité supérieure au dessus de sa tête, ou même un Guide (que je considère, soit dit en passant, comme une entité clairement élevée, et même si je n'en connais pas, j'ai un profond respect pour eux). Parce que ce n'est pas à ceux qui tiennent ce discours, que je n'hésite pas à qualifier d'humiliant, dépourvu de compassion et d'humanité, de décider, ils ne détiennent aucune vérité, c'est à l'entité de choisir par elle même, pour elle même, et celui ou celle qui appelle. Parce que ça ne regarde qu'eux, tout simplement.

3 mots : Le Libre Arbitre.

Il n'y a pas que l'humain qui en est pourvu, les entités aussi.
Je crois qu'avec toutes ces connaissances d'un autre âge, ou venant de divers bouquins New age dont je déconseille fortement la lecture, ou de livres de bonne foi certes mais d'un autre temps, en s'y fiant, on a oublié que d'autres connaissances et d'autres expériences méritent d'être entendues et respectées, et que ce n'est pas parce que ça à lieu au 21ème siècle sous notre nez, que c'est mensonger. L'évolution, les avancées, les découvertes, se font en tout temps. Il serait plus sage, à mon avis, de prendre le parcours des autres en considération, en vue d'évoluer.

C'est insultant pour les humains également et je pense que vous l'avez compris avec mon exemple. Certes nous ne sommes pas tous des prix nobel, l'homme a su montrer sa capacité au désastre volontaire, je l'admets volontiers. Mais je trouve grave de véhiculer consciemment que l'humain est indigne de beaucoup de choses et même d'attention de la part d'une entité supérieure.  Je trouve que c'est, finalement, avoir une opinion bien triste concernant sa condition et les possibilités qu'elle a. 
Pourquoi un humain serait si indigne de recevoir une réponse, et pourquoi serait-il si prétentieux de l'espérer ? Je trouve que ce discours est finalement négatif au delà du raisonnable, et qu'il peut abîmer une personne, la faire se sentir mal, surtout si elle a déjà du mal à avoir confiance en elle. 
L'humain, pour moi, n'est pas un monstre. Cette condition, cette nature, n'ont rien de répugnant à la base. Nous ne naissons pas mauvais, nous le devenons par choix. Mais à la base, nous sommes uniquement des êtres capables de penser, avec deux bras deux jambes et tout le packaging, point. Rien de malsain là dedans. Les humains, c'est ces quelques individus, qui sont plusieurs choses et leur contraire, et certaines de ces personnes méritent qu'une entité supérieure se penchent sur elles, parce que c'est le moment. Oui, là encore, c'est l'entité qui décide, toute seule, comme une grande, le libre arbitre, toussa toussa.
Cependant, il faut bien comprendre que ça ne veut pas dire que les autres ne le mériteront jamais, ça n'a jamais voulu dire ça, ça veut juste dire qu'elles ne sont pas encore prêtes, le chemin n'est pas encore effectué, mais j'aime à penser qu'un jour elles le seront. Parce qu'à mes yeux, l'humain n'est pas un déchet perdu. Il n'y a pas la moindre prétention là dedans, à aucun moment. J'aime à penser que chaque humain aura la chance de vivre ça, dans cette vie ou dans une autre, que chaque humain peut évoluer. Au nom de quoi, faudrait-il voir le verre à moitié vide ? J'ai choisi de vivre comme ça. Et j'encourage à vivre comme ça. De vivre en espérant que nous avons tous le droit d'avancer, et que même si le chemin est si long que s'en est effrayant, j'aime à penser que tout le monde est dessus. 
Je ne suis pas un bisounours, j'ai conscience de la réalité du monde. Mon parcours, ma vie, ont su me l'apprendre. Mais ce n'est pas parce que tout est incroyablement dur, que tout est incroyablement perdu. Je refuse de le croire. Je veux me tirer vers le haut, je veux tirer chacun de nous vers le haut. A quoi bon travailler dans l'ésotérisme et la spiritualité, si c'est pour sans cesse véhiculer que tout n'est absolument rien d'autre que difficulté insurmontable, mensonge, noirceur, égo surdi
mensionné parce qu'au fond on souffre surtout d'une claire mésestime de soi ? Ne vaudrait-il mieux pas évoluer dans autre chose, plutôt que de tirer tout le monde vers le bas ? 

Il faut bien comprendre que nous ne sommes pas uniques parce qu'on a une entité supérieure. Ça n'a rien d'exceptionnel, nous sommes des milliers dans ce cas. Penser l'inverse, c'est très mal maîtriser le sujet, la preuve d'une absence de pratique évidente, et la théorie ne fait pas tout, loin de là.
Nous sommes en réalité uniques par essence, en tant qu'individu existant en un seul exemplaire. Mais le reste est commun. Les capacités, les possibilités de travail, même si tout ne se fait pas de la même façon et en même temps, en fonction de chacun individu. Ça n'est pas de l'égo, je refuse simplement de voir les gens comme des "rien du tout". C'est aux gens qui ont du mal avec ça de travailler sur eux. Car le soucis je pense dans cette vision des choses qui fait qu'on voit beaucoup de personnes dire que bon nombres de personnes ne peuvent pas être suivies, c'est qu'elle mêmes ne se voient pas d'un très bon oeil, dans le fond. Mais lorsqu'on a un soucis d'estime de soi, on travaille sur soi. On ne massacre pas les autres à grands coups d'humiliation crasse. 
Bon nombre de gens s'approchent des entités avec humilité et respect. Et d'ailleurs, si vous souhaitez approcher une entité supérieure, vous avez plutôt intérêt, sinon vous vous ferez salement botter l'arrière train dans le pire des cas, et dans le meilleur, elle ne vous répondra jamais et potentiellement, des esprits viendront jouer avec vous.

Encore une fois, bons nombres de praticiens très compétents travaillent avec des entités supérieures. Là où tous ne sont pas d'accord, c'est sur l'origine de celles-ci : Sont-elles des divinités purement énergétiques sans que l'homme ne soit intervenu dans leur processus de création, sans qu'une autre entités soit intervenu, sont-elles des égrégores ? Sont-elles même encore autre chose qu'on ne soupçonne peut être pas encore ? C'est une question sans réponse, seuls des croyances et diverses opinions sont véhiculées, un peu trop comme des vérités, d'ailleurs. 
Ce que je sais moi, c'est que je ne sais pas, finalement. Je sais qu'elles existent, je sais qu'elles répondent, je sais qu'on peut travailler avec et évoluer grâce à elles, mais leurs origines... Ça, c'est un mystère entier. 

 

- Est-ce que tout le monde peut avoir un Guide ou une Entité Supérieure (Veilleur etc..) ?

Ce que je vais dire là n'est qu'une théorie à moi, en fonction de ce que je comprends de mon propre cheminement. N'y voyez donc pas une vérité, mais une hypothèse à mettre dans un coin de votre tête pour y réfléchir.

Oui, tout le monde peut, mais pas sur le champ forcément. Je m'explique :

L'évolution spirituelle, c'est quelque chose de long. J'ai entendu Bernard Werber (un auteur incroyablement spirituel, que je vous encourage vivement à lire !) dire qu'une médium lui avait dit qu'il avait déjà eu 111 vies. Vérité, mensonge, je n'en sais rien, c'est un truc que je ne fais pas, de compter les vies antérieures, je l'avoue (je peux pas tout faire non plus icon_lol). Les théories sur tout ça ne sont que des théories. Mais je me dit, si la dame à raison... Ça fait un paquet de vies, tout de même. Et du coup, ça va dans le sens de ma théorie personnelle : Je pense qu'il en faut donc beaucoup de ces vies, qu'il faut en traverser, avancer, apprendre, comprendre, évoluer, avant qu'un Guide prenne place, puis d'autres Guides plus évolués, puis des Entités Supérieures qui elles, restent par la suite, en tout cas je le crois mais après tout, je suis loin d'être au bout du parcours, il peut tout à fait y avoir autre chose et que je l'ignore totalement. Ce serait logique dans la mesure où il faut de toute évidence une certaine évolution spirituelle pour pouvoir commencer à travailler avec ces entités. 
Donc je pense que nous avons tous quelqu'un, et même plusieurs entités si on suit cette logique puisque l'évolution se fait, mais qu'en fonction de l'évolution de la personne, l'entité supérieure au sens où je l'entend ici (Veilleurs etc), peut passer donc plusieurs vies sans jamais répondre et ne pas s'occupper d'elle véritablement, jusqu'à ce que la personne soit apte à travailler avec elle, le chemin et l'évolution s'étant fait. Comprendre par là que selon moi, une entité supérieure suis une âme, observe, mais n'intervient pas dans toutes ses vies, loin de là. Donc, même si nous en avons qui suivent notre évolution, dans cette vie, vous pouvez ne pas en avoir dans le sens où elle n'intervient pas, finalement.
Je ne pense pas que les entités supérieures ou non soient attribuées, je ne crois pas en ces choses là, je pense qu'elles choisissent elles mêmes, pour des raisons qui leurs sont propres, en fonction de bon nombre de paramètres et l'évolution tant spirituelle qu'avec les capacités psychiques est la première à mon sens. Ce que j'ai pu noter et qui est là encore logique, c'est une affinité, un caractère commun ou qui convient, des goûts communs, il est très logique qu'une entité choisisse quelqu'un avec qui elle va s'entendre, quitte à bosser ensemble, autant que ça se passe bien, sinon le travail ne se fera pas. Ça n'est pas extraordinaire, nous faisons la même chose ici bas.

C'est pour ça que je ne crois pas aux théories qui disent que les entités, Guides ou Veilleurs ne sont en réalité que des parties de nous parce qu'elles nous ressemblent, pour moi, cet argument n'en est même pas un, d'ailleurs. Ce que les gens appellent "Guide intérieur", ça se nomme médiumnité en réalité (en cliquant sur le mot vous avez tous les articles du blog qui vous apprendront en profondeur ce qu'est la médiumnité), rien de plus, et ça n'est pas à confondre avec une entité énergétique capable de penser par elle même, ça ne peut même pas être comparé.
Ce serait d'ailleurs bien de le nommer comme ça, "médiumnité" au lieu, de "guide intérieur", appelons un chat un chat, ça évitera d'égarer les gens avec des termes qui ne servent strictement à rien et ne veulent pas dire grand chose, ils apprendront à se connaître plus vite, puisque c'est l'intention générale. 

C'est juste logique que ces entités ne choisissent pas quelqu'un, qui elles le savent, ne va pas les aimer ou bien s'entendre avec. Ne serait-il pas idiot de choisir quelqu'un avec qui nous n'avons rien en commun, pas la moindre affinité, ni même des traits de caractères commun ? Pour que l'entente se fasse, il faut un minimum, tout simplement. 

Pour faire clair même si je pense l'avoir été, tous les humains sont, à la base, à mon humble avis en tout cas, suivis d'une certaine façon. Tout simplement parce que nous nous incarnons tous, avons tous plusieurs vies, un long chemin. Mais, dans cette vie, précisément, il est possible que personne ne vienne, parce que ce n'est pas pour cette vie. Ça fait partie des possibilités qu'à l'entité pour penser "ce n'est pas le moment", ça peut s'étendre à la vie complète, celle là en tout cas. 

Mais par pitié, ne pensez pas que l'homme est si indigne de tout. C'est effrayant. C'est élitiste, aussi. C'est pessimiste, surtout. C'est même cruel. Ça ne me parait pas être un raisonnement équilibré et encore moins logique. Et c'est un discours, qui, volontairement ou non, est atrocement prétentieux, puisqu'il consiste à parler à la place des autres, entités ou humains. Cessons l'humilité de comptoir. Condamner les autres, dire que les autres ne sont pas dignes juste parce qu'on a un souci avec notre vision de l'homme est d'une gigantesque prétention, ou/et la preuve d'un problème d'estime de soi sur lequel il faut travailler de toute urgence. Ce n'est pas à quelques individus de condamner les hommes, de dire ce qu'une entité peut dire ou faire, ils sont un peu trop petits pour ça. Petit rappel :

Les entités - Blog ésotérique Samhain Sabbath

 

- Est-ce que j'ai un Guide, un Ange Gardien, un Veilleur ? 

Mon opinion est assez simple. Pour moi, les anges, archanges, démons, ça n'existe pas. Les entités existent attention, mais cette classification, élévation et diabolisation viennent de l'église et n'ont donc aucune valeur à mes yeux, car ces entités étaient là bien avant. 
Je nomme mon entité Veilleur, c'est vrai et selon les croyances, ce mot à plusieurs sens. Ils sont considérés par beaucoup comme des anges déchus ou démon de la goetie, c'est aussi vrai. D'autres aussi pensent qu'il s'agit d'anciens Dieux Païens. D'autres encore les voient autrement. Mais ce qu'il faut savoir, c'est que derrière ce mot, je ne vois pas un démon qui n'est qu'une invention dans le but de régner sur le monde, ni même forcément une ancienne Divinité Païenne, bien que je n'écarte pas la dernière possibilité totalement.
Je vois une entité supérieure ambivalente, enseignante et protectrice. Je vois une personnalité entière et réelle, qui est loin de me brosser dans le sens du poil, et ce n'est d'ailleurs pas ce que j'attends, sinon, je me contenterai de moi face à moi et je m'auto congratulerais gaiement devant ma glace, ce serait moins contraignant. 

3840389542

Ce qui est surtout à prendre en compte, c'est les entités telles qu'elles sont et ce qu'elles font. Certaines entités comme celles considérées comme les anges sont surtout axées spiritualité par exemple, alors que celles nommées veilleurs ont un fonctionnement précis et sont surtout axées grandement spiritualité certes, mais aussi très travail et pratique ésotérique. Ce qu'il faut surtout c'est finalement certes manifester une envie respectueuse d'un contact, mais laisser l'entité qui vous convient se présenter, dans le sens où vous ne pouvez pas décider quelle entité va vous suivre. C'est elle qui décide. Vous pouvez vouloir un "ange" et avoir besoin d'un "veilleur" et inversement.
Si en revanche vous avez un nom qui vous martèle la tête, un lien qui vraiment vous obsède, je pense très humblement que vous êtes dans le droit de penser que vous connaissez votre entité et que seul le contact est à établir, et dans ce cas, parlez lui et laissez-là venir quand elle pensera que vous êtes prêts. 
C'est ce qu'il s'est passé pour moi. Je savais qui il était bien avant d'être en contact avec Lui parce que je me sentais liée, parce que je le sentais au dessus de moi (en partie évidemment, l'énergie complète d'une entité pareille c'est tout simplement pas supportable), ce poids, cette force, cette personnalité.... Et le moment venu, il s'est présenté.

Ce que j'essaie de vous dire c'est : Ne cherchez pas à vouloir absolument une "catégorie" d'entité. Il faut démarrer à nu, il n'est pas bon d'acceuillir une entité qui se présente et forcément penser que c'est un ange parce que le voisin dit que c'est la lumière et que l'église martèle que le reste est laid. Si vous voulez ça, vouloir travailler avec une entité n'est pas une bonne idée, parce que l'ésotérisme sans la spiritualité ne sert à rien et finalement l'évolution s'en voit freinée, car comme je l'explique, vous ne pouvez pas exiger quoi que ce soit, ni modifier les êtres.

L'entité peut avoir plusieurs attitudes face à votre volonté en quelque sorte imposée : Soit elle va aller dans votre sens, ne refusant pas de vous aider mais estimant que c'est tout de même à vous de voir les choses et de cesser de projeter votre avis/opinion/désir, donc l'évolution est ralentie parce que le travail ne peut pas se faire de la même façon, il sera plus laborieux, forcément puisque vous n'êtes pas assez ouvert d'esprit, donc quantité de choses ne vont pas passer. Elle fera ainsi, parce que ça fait partie de votre cheminement, acceptera d'aider sachant que vous en êtes encore là mais pouvez être aidé, et agira en fonction.
Soit elle ne va pas répondre du tout et laisser, potentiellement, une autre prendre sa place, parce qu'elle estimera qu'aucun travail, même lent et difficile (en allant dans votre sens) avec elle, n'est possible. Elle peut aussi laisser sa place à une autre entité pour bon nombre de raisons autres, mais ont toujours pour source l'enseignement. Et j'en ai déjà assez dit. Je ne suis pas là pour mâcher le travail de trop non plus même si j'adore aider et que je le fais vraiment volontiers, mais il faut bien comprendre que je suis moi aussi sur un chemin sur lequel je suis au final.... Une petite apprentie. 

Tout ce fait finalement en fonction de l'évolution de la personne. Les possibilités d'attittudes des entités sont nombreuses parce que chaque être et parcours sont uniques et différents. 
Alors laissez faire. Repartez à nu, dites-vous que l'entité que vous aurez, si toutefois dans cette vie elles doivent se manifester, elle vous correspondra. Il faut simplement l'accepter telle qu'elle est, ne pas parler pour elle, ni pour personne d'autres. Parlez pour nous même est déjà bien assez compliqué....

citrouille14