Les rituels de retour d'affection. Récupérer la personne qui nous a quitté. J'ai beaucoup lu sur le sujet. Différents articles, différents points de vues. Mais surtout, j'ai reçu diverses demandes, dans lesquelles le même discours apparaît sans cesse. Discours que je comprends, bien entendu. Je compatis à ce qui est ressenti. Moi-même, j'ai eu mon compte, je sais bien combien il est douloureux de perdre quelqu'un, ou d'être rejeté. 
Mais si nous tenons compte de ce que nous ressentons parce que c'est de toute façon trop violent pour passer au travers, il faut je pense tenir compte de certaines choses, malgré la douleur, même si c'est dur.

Cet article va vous sembler dur. Et si je reconnais qu'il l'est, il est surtout juste, en tout cas je pense.

Barre - Blog ésotérique Samhain Sabbath
Un rituel de retour d'affection, qu'est-ce que c'est ? 

Un rituel de retour d'affection est, comme son nom l'indique assez bien, le fait d'effectuer un rituel en magie, dont le but sera de faire en sorte que la personne qui nous a quitté revienne vers nous. Certains utilisent du matériel, des bougies et autres outils, d'autres n'utilisent rien du tout en terme de rituelique.
Je ne donne aucun rituel sur ce blog, il n'est donc pas utile de me demander comment on fait, bien que je puisse effectivement le savoir. Donner ce genre de rituels sur internet ou même ailleurs, n'est à mes yeux que la preuve d'une parfaite irresponsabilité. Je ne donnerai donc, sur ce point, pas davantage d'explications.

Barre - Blog ésotérique Samhain Sabbath
Que se passe t-il, lorsque le rituel fonctionne ? 

La personne, qui était donc partie, revient à vos côtés. Ça c'est le joli côté de la carte postale. Retournons-là maintenant, si vous le voulez bien.

La personne est revenue, et déborde d'affection. Et vous êtes heureux. Mais il faut bien comprendre que les rituels ne sont pas éternels, il faudra donc le refaire. En lisant bien : Il vous faut faire des rituels pour que l'autre vous aime. Sinon, il ne vous aime pas. J'ai écrit cette phrase volontairement pour que vous en saisissiez l'horreur. Sans rituel magique : IL / ELLE NE VOUS AIME PAS.
Si à la lecture de ces mots qui sont en réalité choquants vous vous dites "oui mais ce qui compte c'est qu'il/elle soit là", je pense que la suite de l'article est pour vous. Il vous faut réaliser les choses, je vais donc les disséquer. 

 

Quelle est la source du rituel ? 

Vous me répondrez, et très certainement avec sincérité, que c'est de l'amour. Et bien entendu, je sais que vous en êtes convaincus. Mais malheureusement, ça n'en est pourtant pas. 
L'amour, c'est vouloir le bonheur de l'autre, quelque soit son prix. Et parfois, le prix est de le perdre. C'est un prix très élevé, le plus élevé même. Mais quand on aime vraiment quelqu'un, on doit être capable de se dire que si son bonheur est d'être sans nous, alors il faut le laisser s'en aller.

Les mots qui ressortent lors des demandes sont toujours les mêmes. Je vais surligner ceux qui méritent votre attention.

- Je souffre tellement de son départ. 
- Comment je vais vivre sans lui/elle ?
- Je ne lui manque pas ?
- Il ne peux pas vivre sans moi.
- Comment faire pour qu'il/elle revienne vers moi
- Il/elle me manque trop.

Du "moi", du "je". L'autre n'existe que dans la position de celui ou celle qui ne comprend pas qu'il se trompe, qui ne sait visiblement pas choisir pour lui même. Cette position où finalement, il n'existe pas véritablement. Seul celui ou celle qui est abandonné compte dans ce raisonnement. 

Et ça, ce n'est pas de l'amour, même si on a l'impression que c'est le cas. C'est de la possession. C'est de l'égoïsme, au point d'être prêt à manipuler l'autre, à le soumettre sans son consentement

Barre - Blog ésotérique Samhain Sabbath
Manipulation, non respect du libre arbitre et de la notion de consentement.

Il faut bien comprendre que lorsque vous faites ce genre de rituels et qu'il fonctionne, vous manipulez l'autre. Comme dit plus haut et j'insiste : Sans rituel, l'autre vous quitte parce qu'il ne veux pas de vous

Ne pas vouloir être avec quelqu'un est un droit. Les êtres humains ont un libre arbitre et rien ne justifie de ne pas les respecter, pas même vos pires douleurs. Si l'être que vous aimez fait le choix de ne plus vous avoir dans sa vie, dans les faits, vous n'avez aucun droit de vous y opposer. 
Ces rituels à mes yeux sont au même niveau que les mariages forcés, ces femmes qu'on enferme et qui n'ont pas le droit à la parole. Et bien entendu, ça arrive aussi aux hommes. Et même beaucoup. Vous savez, concernant les demandes que je reçois pour ce types de rituels, 99% sont des femmes. 

Faire revenir quelqu'un par le biais de la magie, c'est ne pas respecter son libre arbitre. Il ne vous appartient pas de décider à sa place ce qui est le mieux pour lui ou elle. Si la personne se trompe effectivement, soit elle en assumera les conséquences en vous voyant refaire votre vie avec un(e) autre, soit il/elle reviendra tout(e) seul(e) parce que ça finir par être compris.
Faire un rituel pour que la personne "le comprenne plus vite" n'est pas à faire non plus, car rien ne vous dit que la personne comprendra ça, parce qu'il est possible que ça ne soit pas une erreur. Je le rappelle, son choix peut être véritable et vous n'avez aucun droit dessus. 

J'en arrive au point qui je l'avoue, me révolte le plus. J'ai déjà parlé de ça il y a quelques années sur ce même blog. J'ai fait cette compréhension là il y a très longtemps maintenant et je suis souvent choquée de voir que finalement, ce point ne ressort jamais lorsque le sujet est traité sur la toile : La notion de consentement. La communauté éso voit apparaître de nouvelles vocations empreintes de "féminisme", et pourtant... La réflexion ne semble pas aller jusque là. Jamais.

Lorsqu'on fait un rituel de ce type, je me répète, il est évident que la personne ne revient pas de son plein gré. Si le rituel n'est pas renouvelé, elle partira de nouveau puisque son souhait est d'être séparée de vous. Cette relation que vous obtenez via la magie est donc une relation non consentie. La personne qui est donc de retour, contre son gré, a aussi, par voie de conséquences, des relations sexuelles non consenties.
Vous forcez donc un homme ou une femme à avoir des relations sexuelles non consenties. Et ça, ça porte un nom. 

Où est la différence entre une personne qui vous dit "oui" sous l'effet d'un rituel qui fait qu'elle ne pense plus, et une personne qui vous dit "oui" parce qu'elle a trop bu ?
Dans les deux cas, sa notion de consentement est clairement altérée.

Il est impossible de conclure, lorsqu'on a fait un rituel pour que la personne soit là, que sa notion de consentement n'est pas altérée, alors que le principe et but mêmes du rituel sont d'outrepasser le fait qu'elle avait choisit de partir.

Un "oui" obtenu par le biais d'un rituel n'est pas un "oui". C'est un "oui" qui n'existerait pas, si le rituel n'était pas effectué, sans une manipulation. CQFD.

Je ne vois aucune différence entre obtenir des relations sexuelles en faisant boire une personne pour abuser d'elle et les obtenir par le biais d'un rituel. Aucunes. 
Je ne vois aucune différence entre un rituel de retour d'affection et la manipulation mentale pour assouvir l'autre par égoisme. Aucunes. 

Il y a beaucoup de rituels monstrueux en magie. Et celui-là est bien l'un des pires. 

J'ai bien conscience que 99,99% des gens faisant ces rituels ne s'en rendent pas compte. Le dire n'est pas pour moi une partie de plaisir, parce que je sais être dure et faire de la peine. Ça ne me plaît jamais. Mais il faut que ce soit réalisé, sinon ces rituels écoeurants vont continuer.

Pour ceux qui s'en fichent et ne veulent continuer que de penser à eux.... Attention, à être comme ça... Vous risquez d'obtenir ce que vous redoutez tant : Finir seul.

Barre - Blog ésotérique Samhain Sabbath
Finalement, quelles sont les conséquences ? 

Comme dit plus haut, un rituel n'est pas éternel. La personne finit par sortir de sa léthargie pour potentiellement comprendre que ce que vous avez fait, si elle a connaissance de vos affinités et pratiques. Elle aura la réaction normale de vous haïr définitivement. Et si une chance de la retrouver vraiment il y avait, elle n'existe plus. Si elle se contente de vous haïr tout va bien, si elle vous refait le portrait, ma foi.... Je suis incapable de dire que ça ne sera pas mérité. 
Je peux compatir à une souffrance et comprendre que ça fasse dérailler. Mais jamais je ne dirai que les conséquences d'un acte ne sont pas méritées.

Vous n'obtenez pas son amour, en réalité. C'est une façade, une apparence, un sentiment qui n'existe pas. Vous vivez un mensonge et le savoir est aussi difficile à supporter. 

Barre - Blog ésotérique Samhain Sabbath
Que faut-il faire lorsque quelqu'un nous quitte ? 

Il faut faire une chose difficile, douloureuse : Un deuil

Je n'ai, personnellement, pas l'habitude d'aller rechercher ceux qui ont fait le choix de me laisser, quelque soit leur place dans ma vie, ou ce que j'épprouve pour eux. Ils s'en vont, ils font un choix. S'ils me montrent que je n'ai pas de place pour eux, c'est moi qui part et je ne me retourne pas. La douleur, c'est la mienne, et je fais un travail, un deuil, pour qu'elle disparaisse. Mais je ne retiens pas. Je ne vais pas récupérer. Jamais. Chacun doit assumer ses décisions et ses choix, ses attitudes. Chacun doit respecter la volonté des autres, même si ça fait mal. 

Il faut du temps. Beaucoup de temps, des amis sur qui compter, un lecteur DVD et plein de films de Jim Carrey. Il faut s'accorder de rester un peu en PLS dans son canapé avec une glace au chocolat et une bonne copine ou un bon pote pour refaire le monde. Il faut se dire qu'on aime suffisamment l'autre pour espérer qu'il trouve le bonheur, même si c'est ailleurs et avec quelqu'un d'autre.

Et vous devez comprendre aussi autre chose :

Vous avez mal alors vous ne le concevez pas encore, mais croyez-en mon expérience, que ce soit personnelle ou professionnelle. J'en ai vu des relations terminées et des chagrins dont je ne sous estime pas l'importance. J'en ai ressenti moi-même.

Il y a quelqu'un d'autre pour vous. C'est difficile à concevoir, et je le sais. Mais c'est pourtant vrai. Si cette personne s'en va, c'est qu'elle n'est pas pour vous, tout simplement. Ça veut donc dire que lorsque vous rencontrerez la personne qu'il vous faut, cette relation sera bien plus grande que celle que vous venez de perdre. Et si cette personne perdue doit revenir parce qu'elle se trompe pour diverses raisons, elle reviendra d'elle même. Mais ce sera un vrai choix, fait en toute conscience et vous pourrez vous dire qu'elle revient vraiment, et pas à cause d'une manipulation, qui, contrairement à ce que vous croyez, ne vous rendra pas heureux.

Le bonheur ce n'est pas ça. L'amour ce n'est pas ça. 

Quand on aime, on utilise pas. On ne manipule pas. On ne profite pas. Sinon, votre amour n'existe pas. Il n'est qu'une illusion. Une parodie, une comédie, qui se terminera dans le drame. 

Laissez passer le temps, occupez vous la tête, jetez vous dans le travail, un projet. Sortez, lisez, regardez des films. Avec le temps, ça passera. Et un jour, l'autre aura sa place dans un passé dont vous ne vous soucierez plus. 

Puis un autre jour, vous referez votre vie avec quelqu'un d'autre. 

La réalité, la vérité sont durs à accepter. Il est très douloureux d'y être confronté. Mais au moins, vous ne vous mentez pas. Au moins, vous vous laissez une chance d'avancer véritablement. Et vous ne privez pas la personne que vous aimez d'avoir la sienne.

Laisser partir, et partir dans la bienveillance. C'est votre seule chance d'être heureux véritablement un jour. 

121869108