Comment Contacter votre Veilleur - Blog ésotérique Sammhain Sabbath

Ces derniers temps, on m'a beaucoup demandé comment il fallait s'y prendre, pour entrer en contact avec son veilleur. Je vais donc en faire un article, ainsi, je pourrais dire aux gens de le lire, ce qui m'évitera de répéter tout le temps.

Il faut savoir déjà que tout le monde n'a pas forcément un veilleur. Des gens ont des guides, aussi. Il vous appartient de savoir si vous avez un veilleur ou un guide.

Tout d'abord :

Qu'est-ce qu'un veilleur ?

Un veilleur est une entité qui vous veille, tout simplement. Elle veille sur vous et vous enseigne l'ésotérisme en général, elle s'occupe aussi de votre vie, dans le sens ou il peut vous conseiller etc, pour bien la gérer et agir au mieux.
La particularité du veilleur, je dirais, est qu'il s'agit de ce que beaucoup nomment "démon". Bien sûr, ils n'ont de démoniaque que la réputation que l'église leurs donne.
En réalité, ce sont tout simplement les déités, des énergies ambivalentes, qui ont malheureusement été diabolisées par la suite. Mais ils n'appartiennent pas plus à un enfer imbibé de mal et nimbé de flammes que vous et moi.
Les déités sont là depuis très longtemps, ils étaient là bien avant que l'église ne viennent les diaboliser et leurs attribuer des "fonctions et défauts" qu'ils n'ont en rien.

Il faut procéder par étape, afin de faire sa connaissance.

Le reconnaître :

Il vous faut, avant toute chose, savoir qui il est. Bien qu'il est tout à fait possible qu'il se présente et que vous partiez à la recherche de son identité sous son regard.
Mais je vais vous expliquer comment le reconnaître, tout de même. Ça tiens à pas grand chose : Écoutez vous. Est-ce que vous sentez une présence ? Si oui, est-ce une énergie féminine ou masculine ? Quel est le nom qui vous vient à l'esprit en premier, qui s'impose littéralement à vous comme une évidence, lorsque vous vous concentrez sur lui ou elle ? Avec qui sentez vous avoir un lien profond, que vous n'expliquez pas dans l'immédiat ?
Si vous n'avez pas de noms, c'est malheureux à dire, mais consultez une liste des démons, bien judéo-chrétienne. Je trouve ça assez terrible, mais malheureusement, leurs noms ne figurent jamais sur la liste des déités que tout le monde respecte, à mon grand désespoir. Lorsque vous parcourez cette liste, quel nom vous percute, s'impose à vous comme une évidence ?

Si rien ne vient, ne vous affolez pas, il peut y avoir plusieurs raisons.

- Vous n'avez pas de veilleur, mais un guide, donc chercher dans cette catégorie, si je peux m'exprimer ainsi, ne donne rien et c'est normal.
- Vous êtes peut être juste stressé, vous avez des doutes, hésitez... Prenez votre temps, il n'y a pas le feu au lac. Le simple fait que vous cherchiez qui il est le touchera déjà beaucoup, ce sont des dieux, pas des brutes épaisses, ils sont capables de comprendre que vous ne les trouviez pas dans la minute.
- Ce n'est pas le moment. Vous pouvez l'identifier et il ou elle ne vient pas, lorsque vous l'appelez, ne répond pas à vos demandes. C'est un peu comme dans le cas précédent. Soyez patient et respirez par le nez. Quand ce sera le bon moment pour lui, mais surtout pour vous, les choses se feront. Une déité ne vient pas, si ce n'est pas le bon moment pour vous. Lui est toujours prêt bien évidemment, mais pas vous. Parfois, on pense être prêt, on en est même convaincu. Mais lui ou elle, en tant que déité, voit des choses que vous ne voyez pas et connaît les conséquences de son déplacement, si il l'effectue alors que vous n'êtes pas prêt. Un veilleur agira toujours pour votre bien, il est très important de retenir ça, et donc, de faire preuve de patience.

Lorsque vous êtes prêts, lui parler, l'appeler :

L'invocation : Non. On invoque pas une déité. Parce que cette pratique m'horrifie. L'invocation est un épouvantable manque de respect. L'invocation consiste à forcer, ordonner à l'entité de venir. C'est d'une prétention et d'une inconscience qui me glace le sang. Beaucoup de gens se plaignent d'avoir eu des soucis après une invocation, ça n'a rien d'étonnant quand on connaît le procédé. Et contrairement à ce que beaucoup disent, on ne paie pas une addition pour avoir appelé un démon. Non. On prend juste un royal coup de pied au cul, pour avoir osé ordonner à un dieu ou une déesse de venir devant notre petite personne insignifiante exercer notre petit volonté. L'entité viendra, mais elle vous fera regretter de l'avoir traitée comme un larbin. Il ne s'agit pas pour eux d'être méchants. Vous faire regretter cet acte est en réalité un enseignement qu'il faut savoir saisir : On ne manque pas de respect, on ne traite pas les gens comme de la merde. C'est aussi simple que ça.
Leurs réaction est normale. Que diriez vous, si quelqu'un vous ordonnait de venir chez lui, pour faire vos courses ? Vous le prendriez très mal, vous vous fâcheriez... Et avec raison, vous avez droit au respect. Et bien pour eux, c'est pareil.
Cette notion de "forcer" et de penser qu'on peut "obliger" une déité à venir et à exercer notre volonté est plusieurs choses à la fois : Grotesque, comique, prétentieuse, idiote.... Je peux trouver d'autres termes. Ces entités que des gens "forcent", n'obéissent que parce qu'elles le veulent, uniquement dans le but de pouvoir vous botter l'arrière train après, parce qu'un tel manque de respect est inqualifiable.
Ce sont des dieux et des déesses. Un humain pourrait les dominer ? Leurs donner des ordres ? Et ces dieux et déesses n'auraient pas d'autre choix que d'obéir aux petites choses que nous sommes ? Un peu de sérieux. C'est du baratin de prétentieux inconscient. Rien de plus.

L'évocation : Voilà qui est déjà beaucoup mieux. L'évocation consiste à inviter l'entité, ce qui est très différent de l'invocation. Vous invitez, et l'entité reste libre de choisir si il vient ou non, rien ne lui est ordonné, imposé. Il s'agit de lui dire qu'il est le bienvenu, si il le souhaite et estime que c'est le bon moment, en respectant sa décision si il ne vient pas, ce qu'il ne fera pas pour vous faire du mal, mais au contraire pour votre bien, parce qu'il attend le bon moment pour vous. Et même si il ne vient pas, vous pouvez être certain qu'il sera touché du respect que vous lui avez témoigné, en l'appelant de cette façon, et que vous souhaitiez tout simplement le connaître.

La prière : C'est une très jolie façon de commencer un contact en douceur. Vous pouvez allumer une bougie, de l'encens, et le lui offrir. En les allumant, et même pendant qu'ils sont allumés, vous pouvez lui dire que c'est pour lui, que vous le remerciez d'être présent, même si vous ne communiquez pas encore.
Vous pouvez lui parler, vous confier. Il vous écoutera toujours, même si il ne répond pas sur le moment, il sera très sensible à l'affection et la confiance que vous lui offrez. Pour le choix des encens et des bougies, écoutez vous. Mettez des couleurs et des odeurs qui vous plaisent. Si vous êtes proches de la rituelique, écoutez ça et ne mettez pas des couleurs ou odeurs qui vous dérange de part leurs symbolismes. Un cadeau à une entité doit vous mettre à l'aise et vous faire plaisir aussi, sinon l'entité sera gênée que vous ne partagiez pas ce moment véritablement, et se demandera probablement pourquoi vous avez fait les choses si c'était pour les faire de cette façon. Si vous sentez ce qui lui plairait, comme ses couleurs et les odeurs qu'il ou elle aime, vous pouvez les mettre.

La méditation : Elle est aussi un très bon moyen d'entrer en contact avec lui ou elle. Il se présentera si il le souhaite.

Pour être sincère, la prière et la méditation sont des façons d'appeler, d'entrer en contact, que je préfère, et que je conseille.
Les autres méthodes sont plus "lourdes", et lorsqu'on est inexpérimenté, il vaut mieux y aller en douceur. Et je vais me répéter, mais : L'invocation est une pratique à bannir.

Il faut absolument garder en tête qu'appeler son veilleur, ce n'est pas appeler un pote pour une virée. Vous appelez un dieu ou une déesse pour lui demander de vous enseigner, de vous guider et vous protéger. Prenez donc votre temps.

Il se présente, sans que vous l'ayez appelé :

C'est ce qu'il m'es arrivé. Il vient.... et voilà tout. Soit vous connaissez son identité, ce qui était mon cas, et le travail commence, soit il vous faudra découvrir qui il ou elle est, et pour ça, servez vous des méthodes mentionnées plus haut, en vous posant donc des questions, ou comme la recherche des noms.
Comment il vient ? Et bien dans mon cas, il s'est présenté durant le Sabbat de Samhain. Mon sabbat préféré. En dehors du sabbat, de façon façon bien plus enfantine, c'est Halloween, la fête des sorcières, on mange des bonbons et on se déguise.... J'adore cette fête, tant dans son aspect très sérieux que dans son aspect plus enfantin. Il a choisi ce jour pour venir, parce qu'il savait qu'il comptait pour moi, et que sa venue le rendrait encore plus précieux.

Je vous souhaite de tout coeur, une belle rencontre avec votre veilleur, comme j'ai eu la chance de l'avoir.

* A lire (article complet) : "Qu'est-ce qu'un veilleur ?"